Elles sont trois. Elles ont un point en commun. Elles tiennent chacune un blog. Mais au-delà de ce détail, elles ont un appétit très prononcé pour la lecture. En 2019, Yehni Djidji, Tchonté Mireille Silué et Stella Attiogbé ont beaucoup lu. A travers des publications sur les réseaux-sociaux, elles ont fait le point de leurs différentes lectures. Découverte !  

 

  • Yehni Djidji : 51 livres lus 

La blogueuse Yehni Djidji a lu en tout 51 livres au cours de l'année 2019. Parmi les livres choisis, on retrouve des livres sur le développement personnel, l’entrepreneuriat, mais aussi des fictions. Ainsi, on retrouve le très prisé roman de l'écrivain ivoirien, Armand Gauz, « Camarade Papa », le roman « Kamissa » dont l'adaptation cinématographique éponyme a connu un franc succès, mais aussi « Sœurs de Sang » de Regina Yaou; « Safora » de Anzata Ouattara; « douleurs intimes » de Fatou Diomandé. 

La blogueuse a surtout lu des livres chrétiens traitant de sujet tels que la foi, la prière, le mariage... On retrouve sur sa liste « la Bête Et Le Pasteur »; de Dag Heward-Mills ; « centrée sur Dieu » ; d'Elizabeth George; « la prière des parents efficaces », de Stormie Omartian; « la quatrième dimension » de Paul Yonggi Cho... 

En réalité, Yehni Djidji a lu 60 livres en tout, si l'on prend en compte ses relectures. Par exemple, elle a lu la « Sainte Bible » à quatre reprises en 2019 et le livre « Centrée sur Dieu », à trois reprises.

L'un de ses secrets pour parvenir à lire autant, c'est de toujours avoir un livre à portée de main, afin de profiter du premier temps libre qui se présente pour dévorer quelques pages. Pour 2020, elle compte lire plus de 52 livres. A la date du 6 janvier 2020, elle affirme en avoir déjà lu quatre. 

 

  • Stella Attiogbé : 48 livres lus 

Autre blogueuse, même boulimie pour les livres. En 2019, Stella Attiogbé a parcouru 48 livres. Elle précise que ce nombre ne prend pas en compte les « nombreux livres pour enfant » qu'elle a eu à lire. En jetant un œil à cette liste, on remarque que Stella a beaucoup lu Paolo Coelho ( « l'alchimiste », « le manuscrit retrouvé », « la cinquième montagne », et « Brida » ), mais aussi le Pasteur Mohammed Sanogo (« je suis une personne heureuse, mon secret » et « j'ai donné ma vie à Jésus : que dois-je faire ? » ). On retrouve également des livres considérés comme des classiques : « le petit prince » de Saint-Exupéry, « Da Vinci Code » de Dan Brown ; « Père riche, Père pauvre » de Robert Kiyosaki ; « Things Fall aparts » de Chinua Achebe et « Une si longue lettre » de Mariama Bâ. 

En 2019, Stella a majoritairement lu des fictions. Pour 2020, elle compte lire « plus de livres chrétiens ». Pour atteindre ses objectifs de lecture, elle s'impose quotidiennement, un minimum de 10 minutes de lecture avant de dormir, sans oublier de toujours emporter un livre avec elle. 

 

  • Tchonté Mireille Silué : 35 livres 

Tchonté Silué est une dévoreuse de livre. Ceux qui la suivent sur ses comptes sociaux peuvent en témoigner. En 2019, elle en a lu trente-cinq. Ainsi, Tchonté a lu J.K. Rowling et sa saga « Harry Potter » par sept fois. 
Au nombre des fictions, on retrouve « la bibliothèque des cœurs cabossés » de Katarina Bivald, « la candeur entachée » de Lamazone Wassawaney, « dix petits nègres » d’Agatha Christie, « Half of a yellow sun » de Chimamanda Ngozi Adichie, « contours du jour qui vient » de Léonora Miano... Tchonté a aussi lu plusieurs livres de développement personnel : « les fourmis » de Bernard Werber, « The defining decade » de Meg Jay, et des livres orientés business, « Dangote’s ten commandments on money » de Peter Anosike, « 100 dollars pour lancer son business » de Chris Guillebeau, « de la performance à l’excellence » de Jim Collins. 

Tchonté a lu 35 livres sans compter « les livres pour enfants » qu'elle a lu « grâce aux activités du Centre Eulis [centre qu'elle dirige] ». En 2020, elle compte continuer à partager ses lecteurs avec ses followers afin de leur communiquer l’envie de lire. Pour elle, c'est un véritable challenge.

Lire est une activité très enrichissante. Seulement pour arriver à tenir un bon rythme, il est important de s’imposer une discipline. Parmi les mesures à prendre, réduire le temps accordé aux réseaux-sociaux et choisir des livres en fonction de ses centres d’intérêt du moment. 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire