Lorsque Sanchez Martinez, arbitre central de la rencontre donnait le coup d’envoi de la finale hier soir à 18 H, personne ne pouvait deviner quelle équipe soulèverait le trophée. Près de trois heures après, il était entre les mains de Sergio Ramos !

Le parcours des finalistes

Pour la première de la nouvelle formule à quatre de la Supercoupe d’Espagne, les deux principaux clubs de la capitale, le Real Madrid de Zinedine Zidane et l’Atletico Madrid du remuant Diego Simone, s’affrontaient au Stade du Roi Abdullah à Djeddah, la capitale saoudienne.

Alors qu’en Arabie Saoudite, tout le monde s’attendait à une finale entre le FC Barcelone et son éternel rival après les tirages au sort, la surprise est venue de la seconde demi-finale où les coéquipiers de Jan Oblak ont pris le dessus sur Messi et ses partenaires dans un match plein de rebondissements. En effet, les colchoneros ont d’abord mené dès les premières secondes de la seconde mi-temps. Ensuite, grâce à Lionel Messi et Antoine Griezmann, les catalans sont passés devant. Mais le sort avait décidé que la soirée ne serait pas belle pour les hommes de Valverde. Ainsi dans les dernières minutes, l’Atletico a pris l’avantage après avoir égalisé des minutes plus tôt.

Quant aux hommes de Zidane, ils se sont plutôt facilement imposés face au FC Valence avec même un corner direct de Toni Kroos et une superbe réalisation de l’extérieur du pied droit de Luka Modric.

Une finale âprement disputée

Merengue et Colchoneros ont livré une rencontre pleine en intensité et en engagement à Djeddah. Dans un match qui opposait deux des meilleurs gardiens de la Liga, aucun camp n’a pu trouver le chemin des filets adverses. Il a fallu donc se départager aux tirs au but après un score nul et vierge au bout de 120 minutes de jeu couronnées par le carton rouge bien mérité de Valverde sur l’ancien de la Maison Blanche Alvaro Morata, qui filait droit au but à la 115ème minute.

Lors de la séance fatidique, Saul Niguez et le milieu ghanéen Thomas Partey ont tremblé face à Thibault Courtois. Ce fut le cas contraire pour les anciens de coéquipiers de Ronaldo. Carvajal, le jeune Rodrygo et Modric ont transformé leurs tirs aux buts avant que le capitaine Sergio Ramos ne scelle le sort de la rencontre. Score final, 4 – 1.

Le Real Madrid gagne donc la compétition, jouée pour la première fois dans un format à quatre équipes, pour la onzième fois de son histoire et succède au palmarès au FC Barcelone.
 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire