Ingénieur en Génie Logiciel âgé de trente ans, Coulibaly Tenon Brahima  est Cofondateur d’une start-up Digital Smart Trash Elle est spécialisée dans la confection et la distribution de poubelles connectées de tri-sélectif. 


Tenon, un collectionneur de distinctions 

Titulaire d’un diplôme de Technicien supérieur en communication visuel et ingénieur en génie logiciel, Tenon est un passionné du digital. Après quatre (4) années au sein d’agences de communication en tant qu’intégrateur de solutions digitales, digital manager et développeur Web, en Mars 2014, il devient consultant indépendant avant de créer sa propre agence. Cela galvanisera incroyablement sa carrière.

Almuni YALI- Young African Leaders Initiative CESAG Dakar session 10, premier  Prix Hackathon BNP Paribas Afrique Subsaharienne, lauréat du prix Tony Elumelu Fondation Entrepreneurship Program 2017, lauréat du Prix du jeune entrepreneur de la Foire Internationale d’Abidjan et lauréat projets TIC à forte valeur ajoutée de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement industriel (ONUDI) sont autant de distinctions que Tenon a empochées. En 2019, il lance Digital Smart Trash avec l’un de ses amis doctorants en science environnementale.


Digital Smart Trash, le tri de déchets par des poubelles connectées 

Digital Smart Trash est une start up spécialisée dans la confection et la distribution de poubelles connectées de tri-sélectif. Elle a pour objectif de répondre plus efficacement à la problématique de l’assainissement en mettant la technologie au service de la chaine de gestion des déchets et assimilés. 

Afin d’optimiser le système d’assainissement actuel, Digital Smart Trash s’est engagée à mettre des poubelles de tri-sélectif à disposition des établissements scolaires, bureaux et lieux publics. Ce choix permettra de garantir aux africains un cadre de vie plus sain par de nouvelles solutions alternatives de dépollution qui utilisent le tri-sélectif et la valorisation des déchets. Dans la pratique, les poubelles séparent les déchets recyclables de ceux qui ne le sont pas. Les déchets recyclables sont ensuite récupérés pour être revalorisés par les industriels. Ainsi, la start up crée de la valeur tout en protégeant l’environnement. 

Selon les dirigeants de la start-up, c’est une solution qui répond à la problématique de l’assainissement et favorise une éducation écocitoyenne. Ils entendent ainsi réduire l’impact négatif de l’homme sur l’environnement.
Comme le dit Tenon « Trier pour ensuite recycler, c’est tout aussi noble que lucratif » Avec Digital Smart Trash, il espère arriver à une  gestion innovante des déchets.

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire