Les spécialistes de la santé recommandent fortement le port de masque pour se protéger contre le coronavirus. Le masque est subitement devenu extrêmement important. Internet n'a pas tardé à devenir une mine d'or pour apprendre à fabriquer son propre masque : le masque fait maison ou artisanal.

L'importance du masque 

Les masques ont une double fonction. Ils empêchent les jets de postillons lorsqu'une personne parle, éternue ou tousse. Une personne infectée qui en porte ne pourra donc pas contaminer d'autres personnes par ce moyen. En plus, parce-qu’ils protègent le nez et la bouche, ils sont efficaces pour empêcher qu'une personne saine prenne le virus par ces deux orifices. 

Les masques, il en existe de plusieurs types dont les plus courants sont : 

  •  Les masques antiprojections dits « chirurgicaux » : comme son nom l'indique, il est utile pour empêcher toute projection de particules infectées dans l'air. 
  • Les masques de protection respiratoire individuelle : Ils sont équipés de filtre pour protéger ceux qui les portent. Leur usage est un peu contraignant. 

Les limites du masque artisanal 

A côté de ces deux catégories de masque, il y a les masques faits maison. Depuis l'explosion de la pandémie, il existe de nombreux tutos pour se fabriquer son propre masque seulement en quelques minutes et sans grands moyens. Il faut parfois un simple tissu, un moyen d'attache comme une agrafe, deux élastiques, et le compte est bon.

La question est de savoir si ces masques artisanaux sont efficaces. Sur le plan international, les résultats d'une étude ont été publiés en 2010 et stipulent qu'un simple tissu ou un torchon ne sont pas efficaces pour freiner un virus d'une telle taille. Cependant, certains spécialistes sont plus modérés. 

Bien entendu, un masque artisanale ne peut pas protéger au même type qu'un masque fait par des professionnels. Seulement un masque professionnel a un coût et la pénurie se fait souvent sentir sur certains marchés. De toute évidence, entre ne pas porter de masque du tout et en avoir un qui offre une protection même minime, il faut faire un choix.

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire