Figure emblématique de la musique ivoirienne et du Zouglou en particulier, le groupe Magic System a seduit et continu de porter haut le flambeau de la côte d'ivoire sur les scènes internationales. Mais à part les refrains et les paroles de ses nombreux tubes à succès, que savez-vous de ce groupe, son histoire, son parcours, ses initiatives... La rédaction de Jeunes.ci a retenu 6 choses que vous devez savoir sur le groupe Magic System.

1. Création du groupe
Le groupe Magic System a été créé en 1996. Certaines versions disent qu’il été bien avant cette année-là. Mais de manière officielle, il a été créé en 1997 avec leur premier album intitulé Papitou qui a été un échec. Il est composé d’A’salfo, Manadja, Goudé et Tino.

2. Le succès pointe son nez avec l’album «1er gaou »
Après l’échec de leur premier album, les magiciens décident d’en faire un deuxième en 1999 intitulé « 1er gaou » qui est aussi le titre de la chanson qui devra faire la promo de cet album. Cette chanson est inspirée d’une histoire vécue par A’salfo. En 2001, suite au remix du titre « 1er gaou » par le très célèbre Disc Joker Bob Sinclar, Magic System est connu du public français (300.000 singles vendus en France seulement). Le groupe décide de surfer sur la vague en faisant sortir trois albums à savoir Gaou à Paris (2003), Petit Pompier (2005), Cessa kié la vérité (2005) Il se sont vus reprocher d’avoir dénaturé le zouglou authentique en y ajoutant d’autres rythmes. Leur mise est gagnante car ils arrivent à séduire un public plus large. À la suite de cela, ils enchaînent plusieurs chansons et albums. En 2010, ils ont été consacré par la SACEM en étant le groupe le plus productif en terme de droit d’auteur avec leur single "Même pas peur" en featuring avec le chanteur Algérien Khaled. Aussi, le groupe fait en moyenne 50 concerts par an.

3. Prix glanés
Succès obtenu grâce au titre 1er gaou, ils enchaînent les singles et albums pour s’imposer définitivement sur la scène musicale internationale. Ils obtiennent 3 disques de platines, 16 disques d’or et font plus de 500 concerts. Belles récompenses pour un travail acharné.

4. Création du festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA)
En effet, avec ce succès qu’ils connaissent, Les gaous magiciens décident de créer un festival qui tient sa première édition en 2008 qui promeut la musique, l’éducation et le social. L’édition de 2019 était la 12ème et elle s’est déroulée dans le courant du mois d’Avril.

5. Création d’une fondation pour aider les démunis
Pour être redevables à la Côte d’Ivoire, le pays qui les a vus naître et qui les a bercés, les magiciens décident de se tourner vers le social à travers la Fondation Magic System. Ils construisent des hôpitaux, des bibliothèques et des écoles. La dernière action en date est l’inauguration d’une école dans un village de Gagnoa en marge du FEMUA 2019.

6. Le titre « Magic in the air » arrive à la coupe du monde de football 2018
Il est issu de l’album Africainement Vôtre sorti en 2014. Ils ont fait appel à Chawki pour cette chanson. C’est la musique de célébration de chaque but marqué l’équipe de football française. Une compétition dont la France sort vainqueur.

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire