Un mariage est un événement heureux au cours duquel l'on souhaite être entouré de ses proches et partager avec eux, des moments heureux. Mais quand il faut payer pour y participer, l’événement prend une tout autre tournure. C'est en tout cas ce qu'a décidé de faire la chanteuse Bamba Ami Sarah, pour son mariage prévu le 29 décembre 2019.

100.000 F CFA pour faire partie des invités

L'annonce a été faite sur les réseaux sociaux. Bamba Ami Sarah et son futur époux, Souleymane Kamagé, dit l'homme Saga, vont organiser un mariage dont l'entrée est fixée à 100.000 F CFA par personne. En tout, au moins 300 personnes sont attendues.
« On ne compte pas vraiment faire de tapage autour de l’événement. Plus de 300 invités seront conviés à ce mariage, qui verra la présence de personnalités et de nos parrains. Les cartes d’invitation envoyées seront toutes personnalisées. La cérémonie se fera dans une salle prestigieuse de la capitale, à Cocody. Avec bien sûr la participation de pas mal d’artistes » a précisé le futur marié sur Facebook.
En tout cas la situation est, il faut le dire, inédite sous nos tropiques. Comme il fallait s'y attendre, l'annonce a fait réagir.

Divergence des avis

D'une part, il y a les personnes qui estiment que mettre une condition d'entrée pécuniaire à la cérémonie du mariage, qui de plus est fixée à 100.000 F CFA, est un abus. Ils y voient une façon pour le couple de faire entièrement financer son mariage. Quelques petits clics sur la calculatrice donnent, si les 300 places sont prises, 30 millions F CFA. Le montant est important. A ces personnes, le couple a répondu que si elles trouvent ce montant exorbitant, c'est tout simplement parce-qu’elles ne sont pas la cible.
Et puis il y a de l’autre côté, les personnes qui estiment que le couple est libre d'organiser son mariage comme il le souhaite. Elles saluent l’audace du couple. Peut-être qu'il y aura parmi elles, des gens qui seront prêts à débourser ce montant pour participer à l'union des deux amoureux.
L'annonce précise que les journalistes, les media et les appareils photos seront interdits lors de la cérémonie.

 

 

 

 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire