Bénédicta Aké est chorégraphe, instrumentiste, dramaturge, musicienne, mais pas seulement. Elle est reconnue aujourd’hui comme une valeur sûre de la promotion de la culture ivoirienne en Allemagne.

Talent et rigueur

C'est en 2002 que Bénédicta Akré elle fonde la compagnie Gbassé, à San-Pédro. Le talent et la rigueur étant ses armes de poings, la compagnie commence à être énormément sollicitée pour des prestations lors de dîners galas, festivals et autres émissions télé.  Elle fera même le tour de plusieurs pays dont la Chine avec sa compagnie.

La culture ivoirienne en avant

Desormais installée à Berlin en Allemagne, Bénédicta Aké ne s'arrête pas. Elle organise des stages de danse dont les allemands raffolent, avec des séances adaptées même aux enfants.  D'ailleurs, du 23 au 24 novembre prochain, elle organisera un stage de BOLLO SUPER à Berlin.

C'est à la l’EDEC, l’école de Rose Marie Guiraud que Bénédicta Aké a acquis ses armes. Durant onze années, elle a appris les rudiments qui font d'elle une fierté aujourd'hui. Dans son pays d’adoption, elle s’est fait un nom qui rime avec professionnalisme. Elle continue de défendre énergiquement sa position de promotrice de la culture ivoirienne dans d'autres contrées.

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire