L'artiste ivoirienne Leati Ky a piqué une vive colère il y a quelques jours. En cause, l'une de ses créations a été reproduite par l'instagrammeuse russe, Katie Westwood, sans qu’elle ne soit citée. C'est en tout cas ce qu’elle a exprimé sur ses différents réseaux.

Une implication de sa communauté

Connue pour ses sculptures capillaires qui passent des messages, l'artiste ivoirienne Laetitia Ky est très suivie sur les réseaux sociaux. Alors, après avoir constaté ce qu'elle considère comme un plagiat de l'une de ses créations, elle n'a pas hésité à engager sa communauté pour l'aider à signaler la publication incriminée. Et la démarche a payé puisque la publication en question a bel et bien été supprimée par les équipes d’Instagram. Un ouf de soulagement pour l'artiste.

Plagiat ou inspiration ?

Dans une publication sur son compte Facebook, Laetitia Ky est revenu sur le déroulement de cette affaire. En effet, explique-t-elle, ce n'est pas la première fois qu'elle voit ses créations copiées. Cependant, a-t-elle fait savoir, il lui en faut beaucoup plus pour qu'elle crie au plagiat. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que pour cette fois, la limite a été atteinte. Selon elle donc, sa création a juste été copiée :
« On peut même voir quelle a juste copié coller ma coiffure et l’a transformée en blond sur photoshop pour coller à son image. Tous les détails sont les mêmes. J'ai failli devenir folle quand j’ai vu ».  

Monétisation, notoriété et protection d’œuvres

Il faut préciser que l'Instagrammeuse Katie Westwood est très suivie. Elle totalise un peu plus de 670.000 followers, beaucoup plus que Laetitia Ky qui en est à un peu plus de 230.000. Ce qui est apparu aux yeux de l’artiste ivoirienne comme un paradoxe, mais aussi comme un « vol » car explique-t-elle, Katie Westwood « monétise son art et elle allait monétiser mon œuvre » [NDLR : celle de Laetitia Ky].

Précisons que l'instagrammeuse russe a expliqué que si les deux créations se ressemblant tant, il ne s'agit que d'une simple coïncidence. Pas facile d'y croire. En tout cas, Leatictia Ky a invité les artistes ivoiriens à protéger leurs œuvres.

 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire