Le Curriculum Vitae en abrégé CV ou ‘‘les chemins de la vie’’ en français est un document qui retrace ton parcours académique et professionnel sans oublier ton état civil. Souvent accompagné de la lettre de motivation, il subira des mises à jour régulières au fil des expériences.

Il convient de relever que le deadline de certaines opportunités ne te laissera pas toujours le temps de refaire ton CV qui est resté pareil depuis deux ans. Il faut donc être prêt à tout moment. Voici alors quatre raisons pour lesquelles tu devrais réactualiser ton CV.

Rajouter de nouvelles compétences

En un an, tu as validé des MOOC (Massive Open Online Courses) avec certificats, ton Contrat à Durée Déterminée (CDD) dans cette multinationale a expiré. Après une reconversion professionnelle, tu as développé de nouvelles compétences en dehors de ta formation de base qui pourrait faire pencher le nouveau recruteur en ta faveur… Il est temps de valoriser ces atouts afin de taper à l’œil du recruteur lors de la réception des CV.

Rafraîchir la forme du CV

La forme tout comme le fond de ton CV est importante. De belles couleurs répondant aux critères du corps de métier auquel tu postules feront la différence. Il existe des templates gratuits de CV que tu peux télécharger afin de mettre tes informations à jour. Si tu ne te sens pas l’âme d’un artiste, tu peux à défaut recourir à un infographiste professionnel pour le travailler avec des logiciels plus avancés et le mettre à des standards graphiques internationaux.

Adapter le titre de ton CV au poste souhaité

Pourquoi mettre un titre à ton CV ? Au milieu d’une grande vague de recrutement incluant plusieurs postes, le recruteur doit savoir à quel poste tu postules sans avoir parcouru ton CV. C’est un gain de temps pour le recruteur et un avantage pour toi. Le titre peut être aussi un résumé de ton expérience professionnelle.

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire