Le marché de l’emploi connait de nombreux  changements. Il peut être parfois difficile pour les chercheurs d’emploi de suivre le rythme. Il est tout à fait normal d’avoir certaines inquiétudes. 
Cet article donne quelques pistes qui te permettront de surmonter tes inquiétudes, de gagner en confiance et de foncer vers tes objectifs. 

 

          1.Analyse tes craintes 

Il ne sert à rien de t’inquiéter. Bien au contraire, c’est le moment de positiver. La crainte peut dépendre de l’image que tu as de toi-même, par rapport au marché de l’emploi actuel. Penses-tu être trop vieux ou trop jeune ? Penses-tu ne pas avoir assez d’expériences professionnelles ?  Un seul conseil, ne te laisse pas freiner par tes peurs. Tente plutôt de mettre en place des stratégies afin de les surmonter. 

Les craintes peuvent t’aider à mieux te connaitre. Pour cela, tu dois les définir clairement et t’interroger sur leur bien fondé. Cela te permettra soit de mieux te former, soit de réorienter ton projet professionnel. Rappelle-toi que la perception que tu as de toi-même influencera directement ton attitude lors des entretiens. C’est le plus souvent ton manque d’assurance qui sera ressenti et qui fera hésiter le recruteur. 

 

          2.Travaille pour renforcer tes compétences

Si tu constates que tes craintes sont fondées et que ta candidature présente certaines faiblesses, il est temps d’élaborer un plan d’action afin de les surmonter. 

Si l’informatique ou l’anglais par exemple, sont des compétences indispensables à ton domaine d’activité, tu peux te mettre à niveau en t’inscrivant à des formations. Pour l’anglais, tu peux améliorer ton niveau en regardant un programme télévisé en anglais. 

Le plus important n’est pas l’opportunité ; le plus important c’est d’être prêt(e) lorsque se présentera l’opportunité ! 

          3.Engage-toi dans le bénévolat 

Si tu trouves ton CV peu attrayant, tu peux participer à des projets communautaires. Le bénévolat ou le volontariat sont d’excellents moyens d’acquérir de nouvelles compétences. C’est souvent dans l’action qu’on arrive à surmonter ses peurs et reprendre confiance en soi.
Le bénévolat a l’avantage de te donner les armes qui te permettront de faire la différence une fois face à une opportunité. Apprends autant que tu peux. De plus, c’est une opportunité pour ne pas rester oisif. 

 

          4.Affronte pour dompter 

Il n’y a pas meilleur moyen de vaincre son inquiétude que d’affronter ses craintes. Une fois que tu as identifié tes craintes et que tu as entrepris des actions pour y faire face, la dernière étape n’est autre que celle d’affronter le marché de l’emploi. Ne manque jamais une occasion de faire un entretien. Même si tu n’es pas retenu à la fin de l’entretien, tu auras obtenu, et cela à titre gracieux, une expérience, mais tu auras bénéficié de critiques objectives pour t’aider à mieux orienter l’amélioration de vos compétences. 

 

          5.Saisis les opportunités parallèles 

Certaines opportunités peuvent croiser ton chemin sans pour autant être directement liées à ton domaine de compétence. Pourquoi ne pas saisir cette chance pour ensuite étoffer tes qualités. Etre multitâche est une qualité de plus en plus recherchée en entreprise. Si tu as l’occasion d’étendre ton champ d’action, ne refuse pas sans analyser la situation. 

Les opportunités d’emploi sont nombreuses. Si tu échoues à un entretien, cela peut signifier que tu n’étais pas assez préparé pour y aller. Tu sais ce qu’il te reste à faire en pareilles circonstances. Mais si tu n’arrives pas à décrocher d’entretien, peut-être te faut-il changer tes techniques de recherche d’emplois. Toujours est-il que pour surmonter le découragement, ne pas rester oisif est l’une des clés essentielles. Les compétences attirent les opportunités. 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire