Pendant un entretien d’embauche, la question fatidique est celle de la prétention salariale. Très délicate, la question salariale donne des sueurs froides. Car, mal abordée, elle peut fermer les portes de l’entreprise au demandeur d’emploi. Ces recommandations, si bien appliquées facilitent cette étape décisive du processus d’embauche.
Pour négocier avec efficacité son salaire, il faut avoir certaines astuces qui sont indissociables les unes des autres, entre autres : 

Connaître sa valeur 
Avant toute négociation salariale, vous devez connaître votre valeur sur le marché de l’emploi. Cette valeur ajoutée se référence aux informations suivantes : les salaires pratiqués dans votre secteur d'activité, le niveau hiérarchique auquel vous postulez, le montant de votre précédent salaire, l’expérience acquise. Ces renseignements vous donneront votre valeur marchande sur le marché de l’emploi, vous serez beaucoup plus à l’aise à l’étape de la négociation de salaire.

Se valoriser 
Lorsque vous savez ce que vous valez, vous avez une certaine aisance à négocier votre salaire. Il faut bien sûr mettre en exergue ses qualités, compétences et expériences pour imposer avec finesse votre prétention salariale sans toutefois être trop prétentieux. En revanche, ne faites jamais sentir que vous avez besoin d'argent en étalant vos différentes charges.

Néanmoins, si le salaire proposé ne vous convient pas, vous pouvez faire part de votre insatisfaction à votre interlocuteur. 

Laisser l’employeur faire le premier pas 
Il est préférable de laisser l'employeur aborder lui-même cette question et proposer le salaire de base. Avec les informations reçus lors de l’évaluation de votre valeur, vous pouvez réajuster cette base proposée.
 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire