L’étape de  dépôt de dossiers passée, c’est maintenant l’heure de passer l’entretien. Tu penses ne pas être prêt(e) pour le grand jour ? Pas de panique ! Cet article t’aidera à surmonter tes peurs et à aborder ton entretien d’embauche avec beaucoup plus d’assurance.
Un entretien d’embauche est l’étape après le dépôt de candidature. Cet entretien a pour but de sélectionner définitivement le profil de candidat qui correspond au mieux à l’offre d’emploi. Il peut être physique et/ou téléphonique ; tout dépend de la structure. Si l’entretien est physique ou pas, c’est le lieu pour le recruteur de faire mieux connaissance avec toi. Une seule rencontre peut en dire long sur ta personne, alors il ne s’agit pas juste de miser uniquement sur les réponses.
Mais quelles sont les questions fréquemment posées à l’entretien et comment les aborder sereinement ?

Parlez-moi de vous…

Il s’agit ici de recentrer la question sur ton parcours professionnel. Sois donc clair(e) et concis(e). Commence par tes études et termine rapidement par les différents postes que tu as occupés.

Qu’avez-vous fait depuis votre dernier emploi ?

Si tu as traversé une période de recherche d’emploi assez longue, il est important ici d’expliquer comment tu structures tes journées. C’est l’occasion d’exposer les conférences auxquelles tu as participées ou de parler du commerce que tu as monté. Le plus important, c’est de donner l’image de quelqu’un de dynamique, d’organisé, qui ne baisse pas les bras.  

Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi ?

Il ne s’agit pas d’exposer les points négatifs de la précédente entreprise. A cette question, il faut être très tactique et répondre en disant que l’entreprise ne te permettait pas d’évoluer par exemple. Tu peux aussi dire que tes compétences ne s’affinaient pas là-bas et tu n’avais pas de retour sur les taches que l’on te confiait.

Que vous a apporté votre formation ?

Réponds en exposant le savoir-faire technique, les connaissances théoriques et surtout pratiques rattachés à ta formation. Montre que sans formation, tu ne peux prétendre au succès. Sois précis(e) !

Pourquoi avez-vous répondu à notre annonce ?

Tu as l’occasion maintenant d’expliquer le lien entre les spécificités du poste et ta formation ou ta progression professionnelle. Il faut pouvoir parler de ce que tu peux apporter à l’entreprise.

Pourquoi pensez-vous convenir à ce poste ?

Tu peux avoir la fiche de poste sous les yeux pendant l’entretien. Pour cette question, il faut trouver une réponse pour chacune des qualités ou compétences/connaissances demandées. Concentre au maximum ton commentaire sur tes expériences professionnelles afin de montrer le lien avec le poste. Pour mieux être prêt(e) pour cette question, exerce toi à y répondre à la maison avant l’entretien.

Que pensez-vous apporter à notre société ?

Réponds d’abord en partant de tes qualités humaines et sociales. Ensuite, montre que tu connais le marché et conclus sur le but final de toute action en entreprise qui est de contribuer à la croissance des résultats de l’entreprise.

Quelle est votre prétention salariale ?

La question de la prétention salariale est très délicate. Il est préférable que tu laisses le recruteur l’engager. Une fois que le sujet est mis sur la table, ta façon de l’aborder sera révélatrice de ta personnalité. Ne donne pas l’impression que le salaire peut être le seul intérêt que tu as pour ce poste. Mais d’un autre côté, ne te sous-évalue pas, cela pourrait donner l’impression que tu doutes de tes compétences.
Le plus important, c’est d’avoir une idée plus ou moins claire de la tranche salariale destinée à ce poste.

Voilà exposé quelques recommandations te permettant d’être détendu(e) à un entretien d’embauche. Profites-en pour corriger tes failles et mettre toutes les chances de ton coté. On croise les doigts pour que le prochain entretien soit concluant.
Bonne chance !  

 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire