Comme le dit la célèbre citation, « Choisir un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie » ; exercer le métier souhaité est le mieux que l’on puisse faire. Cependant, les circonstances de la vie peuvent entraîner certaines personnes vers des métiers qui ne sont pas forcément ceux à quoi elles aspiraient. Quoi qu’il arrive, il est possible de rattraper cela grâce à une reconversion professionnelle. 

La reconversion professionnelle est une démarche visant à changer de métier ou de statut (passer du statut de salarié au statut d'entrepreneur ou vice versa, d’un métier à un autre). Elle résulte de la volonté personnelle d'un individu et non d’un échec. C’est plutôt une prise de conscience, un nouveau départ, un choix courageux et parfois même admiré pour reprendre sa vie en main. Pour passer cette étape décisive de la vie, ces 5 étapes sont à suivre impérativement.

1-    Le constat
La décision de se reconvertir professionnellement ne se prend pas sur un coup de tête. Elle est motivée par un idéal à atteindre, une satisfaction personnelle, un besoin de changer de vie professionnellement. Ce constat est matérialisé par un certain malaise, une lassitude, etc. 

2-    Définir son projet de reconversion professionnelle
Lorsque la décision est prise pour se reconvertir professionnellement, l’étape suivante est celle de la nouvelle voie à prendre. D’où, quel est ce fameux job idéal qui satisfait à la fois ses envies et besoins ? C’est à ce stade que l’on identifie ses aspirations de libérer son potentiel par des idées innovantes, ce qui procure naturellement du plaisir. Il ne faut surtout pas oublier de penser à la faisabilité de cette nouvelle voie. Une reconversion professionnelle réussie passe par la maîtrise de cette étape essentielle.

3-    Prendre la bonne décision
Après les étapes précédentes, la prochaine est la prise de décision. Quel projet choisir ? Comment être sûr que le projet identifié est le bon projet ? Pour s’assurer de ne pas passer à côté, il faut tester sur le terrain, échanger avec des professionnels du secteur, en prenant en compte la logistique, la rémunération, le cadre de vie, l’impact sur l’entourage, etc.  Ecouter ses émotions et son intuition. 

4-    Passer à l’action
Décision prise, lancez-vous donc. Si ce nouveau métier nécessite une formation au préalable, il est impératif de se former (théorie et pratique). Elaborer un plan d’action et chercher d’éventuelles sources de financement.  

5-    « Voler » avec ses pairs
 A ce stade, faire preuve d’humilité et accepter de se faire coacher, écouter les remarques des devanciers et être avide d’informations.  Pour mettre encore plus de chances de son côté, il faut privilégier les échanges avec les pairs, s’inspirer des témoignages.
 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire