« Apprendre toujours et être la meilleure version de soi-même,ne pas être une pâle copie de quelqu’un » tel est le leitmotiv de Maïmouna  Fognon Koné. Du droit privé à la  communication, Maïmouna est une passionnée de la robotique qui ne cesse de partager cette passion.

Diplômée en Droit privé et titulaire d’un certificat de l’ambassade des Etats-Unis en Développement personnel, Leadership et Art oratoire, Maimouna KONE est une grande passionnée de littérature, de voyage et de musique. Bénéficiaire du programme YALI, elle est l’initiatrice du programme Dynamiques et Excellentes d’Afrique. Communicatrice dans l’âme, Maïmouna a travaillé sur plusieurs campagnes publicitaires pour des multinationales. Elle a aussi de l’expérience dans le domaine de la radio et dans l’évènementiel  avant d’être étiquetée chargée de production audiovisuelle.

 

Maimouna, une amoureuse du partage de connaissance

Dynamiques et Excellentes d’Afrique (DEA) est un programme d’encadrement des jeunes filles scolarisées des quartiers populaires. Il  a pour objectif de travailler sur les questions de parités et de représentativités en donnant aux jeunes filles l’accès à une formation et des informations de qualité. A travers ce programme, Maïmouna   entend apporter sa contribution à l’épanouissement de la femme. C’est ainsi qu’elle a organisé DynExcAfrica STEM Tour. Un événement qui consiste à vulgariser les STEM (Science Technology Engineering Mathematics) et faire la promotion de la culture de l’excellence chez les jeunes filles scolarisées. La 1ère édition en partenariat avec Microsoft Philanthropies s’est tenue du 20 au 30 Décembre 2019 dans la région du Poro. Les villes concernées étaient : M’Bengué, Dikodougou, Sinématiali et Korhogo. En une dizaine de jours, cette tournée a formé plus de 600 filles composées de scolarisées de 10 à 18 ans et de déscolarisées de 16 à 25 ans.

 

Robotherk


Fognon, un coach victorieux

Elle a récemment encadré une équipe de filles avec laquelle elle a remporté le concours « Robotherk ». En effet, organisé par l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, « Robotherk » est un concours de robotique dont les participantes devaient écrire des programmes informatiques pour des robots. Ces robots avaient pour mission d’effectuer un parcours semé d’obstacles et déboucher des égouts afin d’éviter les inondations dans la communauté. Avant la présentation des programmes, les participantes ont suivi une formation au Centre Américain. Grâce à l’encadrement de Dynamiques et Excellentes d’Afrique (DEA), l’équipe “Technology Leaders” composée des filles du Lycée Moderne I d’Abobo a remporté le premier prix.

Le plus gros défi pour Maïmouna était d’arriver à collaborer avec des personnes qui ne comprenaient pas sa vision et de changer le conditionnement des filles qui avaient une conception alarmiste de l’avenir. Afin d’atteindre ses objectifs, elle a développé son sens d'écoute, fait preuve de respect et de compréhension envers les autres.   

Nous souhaitons bonne continuité à notre « woman robotic » dans  ses actions.

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Caravane AGIR POUR LES JEUNES dans les communes d’Adjamé, Treichville, Touba, Man, Guiglo et Duekoué