L'Unicef a publié une récente étude sur les harcèlements dont les jeunes sont victimes sur internet en Côte d’Ivoire. Il en ressort que un quart (1/4) des jeunes en ont déjà été victimes. Mais comment réagir en pareilles circonstances ? Nous allons te donner quelques conseils utiles dans cet article.

Réseaux sociaux, le nouveau terrain des harceleurs

L’étude présente une réalité qui est souvent prise à la légère. D'ailleurs, 3/4 des jeunes sondés ont soutenu que les harcèlements se déroulent principalement sur Facebook, Instagram, Snapchat et Twitter. Ces plateformes sociales étant facilement accessibles, elles sont parfois le terrain de chasse de personnes mal intentionnées.

Le cyberharcèlement se manifeste sous plusieurs formes. Il peut s'agir entre autres de la multiplication de propos injurieux voire dégradants, de la publication de photos ou vidéos plus ou moins compromettantes qui peuvent être des montages, de l’usurpation d’identité. Peu importe la forme du harcèlement, ces quelques conseils seront utiles si tu es victime de harcèlement.

Ne pas paniquer

Lorsque tu es victime d'un cyberharcèlement, la dernière chose à faire c'est de paniquer. Perdre le contrôle peut facilement te pousser à poser des actes qui vont t'exposer un peu plus. Très souvent, la peur ou même la honte poussent les victimes à vouloir faire face à cette situation toutes seules. Quand aucune solution ne s’offre à elles, elles sombrent.

Trouve une personne de confiance et expose-lui la situation. Ensemble, vous trouverez de meilleures des solutions.

Ne pas répondre aux exigences du harceleur

L'une des formes de cyberharcèlement les plus répandues est le chantage. Le procédé le plus répandu est le suivant : le cyber harceleur menace de diffuser des photos ou vidéos compromettantes de sa victime. La porte de sortie qui s'offre à elle c'est de répondre aux exigences du cyber harceleur, qui peuvent être de plusieurs ordres. Quel que soit la gravité de la situation, tu ne dois jamais répondre à ses exigences.

Bloquer ou signaler

Sous une autre forme, le cyberharcèlement consiste à tenir des propos injurieux, racistes, dégradants contre ta personne. C'est généralement sur les forums de discussion, les réseaux sociaux, par mail ou même par SMS que le cyber harceleur tiendra ses propos injurieux. La solution en pareille circonstance, c'est de l'ignorer tout simplement. Si la personne persiste, tu peux la bloquer ou la mettre sur ta liste noire. Sur les réseaux sociaux tu peux signaler ses publications. Ne tombe jamais dans le jeu du harceleur en agissant comme lui. La situation ne ferait qu'empirer.

Porter plainte

En Côte d’Ivoire, il existe une brigade qui s'occupe des questions liées à la cyber-sécurité. Dénommée Plateforme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC), elle est compétente pour se saisir de ce genres de situations. Ils t’inquiéteront la procédure à  suivre pour sortir de cette impasse.

Le cyberharcèlement est beaucoup plus répandu avec l’expansion des réseaux sociaux. Ainsi on dénombre beaucoup plus de victimes. Pour lutter contre cette situation, la meilleure solution est la prévention. Pour cela, évite de publier des contenus trop personnels ou compromettants.

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire