Miss Littérature Régionale 2019, SORO YELE AICHA est une  ivoirienne âgée de 21 ans. Entre formation et engagement communautaire, Aïcha ne se sent jamais gavée. Elle est aussi une source d’approvisionnement intellectuelle pour les jeunes filles.

Une Miss à la recherche permanente du savoir 


Étudiante en master de recherche en géographie humaine et économique, Aïcha est sélectionnée pour  un programme de formation des jeunes en leadership aux USA en 2014. De retour, son engagement communautaire prend un grand coup d’accélérateur. Du parlement des jeunes de Côte d’ivoire où elle fut vice-présidente de la coordination de la commune de Yopougon, Aïcha intègre plusieurs associations en tant que bénévole. En tant que U-Reporter, elle est sélectionnée pour participer à la conférence internationale sur les soins de santé primaires au Kazakhstan en 2018. A cela s’en suit, un autre programme de formation en leadership dénommé Young African Leaders Initiative (YALI) au Ghana en 2019.
2019 a été une année sans repos pour Miss Soro. En effet, elle est parmi les 10 co-rédacteurs ivoiriens du guide international pour le plaidoyer des jeunes initié par Unicef Côte d’Ivoire. Partir d’Abidjan avec le titre de deuxième dauphine Miss Littérature Côte d’Ivoire, elle est couronnée Miss Littérature Régionale le samedi 29 juillet 2019 à Bénin Royal Hôtel à Cotonou.


Entre science et littérature, Miss Aïcha ne reste point inefficace 


Miss littérature est un concours initié par la journaliste- blogueuse Béninoise, Carmen Toudonou. Elle promeut cet évènement depuis trois (3) ans. Passionnée d’écriture et de lecture, Carmen entend préparer la relève de la littérature Africaine. Cette vision a été épousée par plusieurs amoureux des lettres dans différents pays d’Afrique. En Côte d’Ivoire, elle a été mise en place en 2018 par Jules Degny, enseignant, après avoir été membre du jury lors de cette compétition au Bénin.
Atteint du virus littéraire, Yele a initié une Tournée Nationale de la Littérature pour inspirer les jeunes notamment les jeunes filles à travers les partages d'expériences et des échanges constructifs autour du livre, le leadership, l'excellence à l'école. Elle a été rejointe par d’autres jeunes philanthropes comme elle, à en croire son témoignage : 


« La Tournée Nationale de la Littérature est une initiative que j’ai mis sur pied. Elle est financée, par moi-même et d'autres amis leaders qui ont épousé l'idée. »


L'activité bat son plein avec un succès à mi-parcours  après les étapes de Cocody,  Adjamé et  Bingerville. 
Miss Soro ne s’exerce pas seulement aux lettres. Elle est actuellement bénévole chargée des programmes à DynExcAfrica, une ONG  qui œuvre à initier les jeunes filles des quartiers populaires aux Science Technology Engineering Mathematic (STEM). Aux côtés de Maimouna Koné,  l’équipe “Technology Leaders” composée des filles du Lycée Moderne I d’Abobo que l’ONG a encadré est lauréat de « Robotherk », un concours de robotique. 
 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire