Le bénévolat est un phénomène qui commence à prendre de l’ampleur en Côte d’Ivoire. Il est vrai que les deux parties, c’est-à-dire l’organisation et le bénévole y gagnent. Mais il faudrait que la première s’attèle à intégrer la deuxième dans un processus continu. Ainsi, elle ne se sent pas délaissée. En effet, il faut veiller au bien-être psychologique et personnel du bénévole. Par quelles astuces faut-il valoriser ses bénévoles ?

Faire participer aux prises de décisions

Il est vrai que dans chaque organisation, il existe un comité qui prend des décisions et les imposent aux autres. Cela donne l’impression que cela est une dictature et les bénévoles ne sont uniquement que des exécutants. Ils ne peuvent nullement apporter leurs impressions sur comment faire autrement cette chose qui leur est confiée. Même l’exécutif prend des décisions, il faudrait qu’ils les soumettent aux bénévoles afin d’avoir leur opinion. À travers ces échanges, de nouvelles perspectives peuvent se créer pour avoir un meilleur impact. Ça donne l’impression que leur voix est importante et ils se sentent valorisés. 

La formation

Nous savons tous que les opportunités appartiennent qui ont la connaissance. Il est vrai que par son service, le bénévole apprend. Mais il faudrait faire encore d’autres efforts pour montrer au bénévole qu’il est précieux pour l’organisation. Exemple, organiser des formations sur le digital ou comment utiliser Excel ou même en anglais. Ça apporte de la plus-value à la relation qui lie le bénévole à son organisation.

Initier des sorties pour renforcer les liens

Une chose est indéniable : les rencontres aux allures de retrouvailles de famille renforcent toujours les liens. Parce que qu’on partage des moments particuliers. Il serait intéressant que votre organisation initie des sorties à la plage ou dans des endroits pour se détendre. On partage des émotions qui connectent forcément les hommes quoi qu’il arrive.
 

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

185 millions de F CFA pour financer 360 projets des jeunes d'Attécoubé

Focus Emploi Jeunes

VIDÉO AEJ

Agir pour les jeunes II : Témoignage de bénéficiaire